Comment protéger sa toiture contre la corrosion ?

Le climat tropical de La Réunion soumet à rude épreuve les toitures tôles de nos maisons.
Au bout d’un certain temps, la corrosion peut apparaître. Il faut alors intervenir pour protéger sa toiture, et assurer sa longévité.
Comme vous pouvez le constater, la tôle est le matériau favori en toiture à La Réunion en raison de ses nombreux atouts : légèreté, bonne aptitude à la déformation, faible inertie thermique ; lorsqu’elle est bien posée elle assure une bonne étanchéité et demeure économiquement abordable. Cependant, son point faible est sa sensibilité à la corrosion.
Bien entendu, en cas d’apparition de corrosion, cela doit être traité, sinon votre toiture s’altérera progressivement, tant au niveau de son esthétique que de sa durabilité.
FOCUS : 
Quelles sont les zones les plus sensibles ?
  • Zones où se superposent les tôles
  • Arêtes des nervures
  • Trous de fixation, éraflures, ou coupes

 

Pas de panique cependant, il existe des peintures adaptées pour se prémunir contre ces désordres et protéger sa toiture. Privilégiez une peinture acrylique (en phase aqueuse) anticorrosion spéciale toiture.
Avant la mise en peinture, soyez très attentif à la préparation du support. Cette étape préalable est primordiale pour la tenue dans le temps du nouveau revêtement de peinture que vous allez appliquer :
  • Nettoyage et dépoussiérage par lavage au jet haut pression,
  • Resserrage des têtes de boulon,
  • Traitement des points de rouille le cas échéant avec un convertisseur de rouille type Killox,
  • Traitement anticryptogamique conseillé avec un produit adapté, puis rinçage au jet d’eau
Vous envisagez de repeindre votre toiture et souhaitez bénéficier de conseils de professionnels : 

Publié le 15/12/2020

La salle à manger : des idées pour lui redonner un coup d’éclat !

Lieu convivial où toute la famille se réunit, la salle à manger est devenue l’endroit où on apprécie d’être ensemble, et où l’on aime se retrouver. À l’occasion de vos prochaines vacances, osez le changement pour lui redonner de l’éclat. Nul besoin de racheter du mobilier, un coup de pinceau et la magie opère. Nous vous avons sélectionné ici quelques inspirations déco pour que vous sautiez le pas ! 
Teinte Bradford Brown, AP47-4, nuancier Création Plus de Mauvilac
Teinte Inca Red, AP141-4, nuancier Création Plus de Mauvilac
Teinte Gold Shadow, AP103-3, nuancier Création Plus de Mauvilac
Teinte Blue Ridge, AP119-4, nuancier Création Plus de Mauvilac
Toujours à la recherche d’inspirations déco pour une salle à manger éclatante, découvrez toutes nos teintes : https://mauvilac.com/couleurs/nuancier/ ou testez notre simulateur de couleurs : https://mauvilac.com/couleurs/vos-projets/

Publié le 01/12/2020

Peinture de sol : 5 étapes à suivre pour un résultat de qualité

Plusieurs aspects sont à prendre en considération dans le choix d’une peinture de sol :
– Pour quel usage (domestique, professionnel, …) ?
– Quelle est la nature du support ?
– Dans quel état est-il ? Support neuf ou déjà peint ?
– Quelle préparation du support est nécessaire avant mise en peinture ?
Pour vous y retrouver, nous vous proposons un mode opératoire à suivre avant de commencer à peindre.
1ère étape : définir l’usage du sol à peindre
  • Usage domestique : usage piétonnier et stationnement d’un véhicule léger
  • Usage professionnel avec trafic modéré : points de vente, bureaux, salle de classe, vestiaires, petites salles de restauration, salles polyvalentes, …
  • Usage professionnel avec trafic intense : centres commerciaux, parkings publics, ateliers de fabrication, entrepôts de stockage, locaux techniques, …
Conseil de Pro : pour les usages professionnels avec trafic modéré ou intense, il est vivement recommandé de se rapprocher d’un professionnel. La préparation des supports et la mise en œuvre de peintures bi-composant nécessitent des compétences spécifiques, et des matériels spécialisés.
 
2ème étape : identification du type de support
  • Béton ou mortier (âgé de plus de 28 jours)
  • Ancien sol peint
  • Carrelage
  • Autres ?
 
3ème étape : diagnostic du support : dans quel état se trouve-t-il ?
Analyser le support est indispensable pour réaliser la bonne préparation de sol avant de le peindre.
Dans le cas d’un support en béton ou mortier :
  • Contrôler l’humidité intrinsèque : mettre une bâche plastique transparente d’un mètre carré sur le sol en mettant un adhésif en périphérie. Après 24h, si une condensation est visible, procédez à l’aération et à la ventilation de la pièce pendant quelques jours. Puis effectuez de nouveau le test jusqu’à la disparition de la condensation sous la bâche.
  • Vérifier la porosité du support en versant une goutte d’eau sur le sol et en observant le temps que met la goutte d’eau à disparaitre dans le sol :
                   ✔ Inférieur à 1 min : trop poreux, trop absorbant. 
                   ✔ Entre 1 à 4 min : porosité normale.
                   ✔ Plus de 4 min : support trop fermé.
  • Tester la cohésion du support : utiliser un tournevis pour tester la dureté du sol, si celui-ci n’est pas assez dur, il faudra prévoir l’application d’un enduit de ragréage
  • Si des fissures sont visibles, il faudra les traiter en les refermant avec une résine époxydique additionnée de silice.
Dans le cas d’un ancien sol peint :
  • Quadriller la surface au cutter en espaçant les coupes  d’1 à 2 mm, puis utiliser un ruban adhésif et l’arracher sèchement. Si plus de 10% de la peinture se détache avec le ruban adhésif, il faudra éliminer l’ancienne peinture par décapage chimique ou mécanique avant remise en peinture du support.
 
4ème étape : Préparation du support
Étape importante, car cela jouera un rôle majeur pour la longévité de la remise en peinture du support.
  • Béton, ou mortier : selon le résultat du test de la porosité du support, il faudra appliquer le primaire adapté et/ou préparer le support par une action mécanique ou chimique.
  • Ancien support peint : Si plus de 10% de la surface testée se décolle, alors il vous faudra décaper la totalité du support avant remise en peinture.
  • Carrelage : poncer légèrement la surface puis appliquer, après dégraissage, un primaire d’accrochage adapté.
 
5ème étape : choisir la peinture de sol
Pour un usage domestique, orientez-vous vers une peinture spécifique pour le sol, ayant les propriétés suivantes :
  • Facilité d’application,
  • Mono-composante en phase aqueuse,
  • Séchage rapide,
  • Facilité d’entretien,
  • Résistance aux produits d’entretien et de nettoyage courant,
  • Résistance au ripage des pneus chauds des véhicules dans les garages.
Pour un usage professionnel avec trafic modéré ou intense, consultez un spécialiste de la peinture qui pourra vous proposer la solution technique la plus adaptée à votre besoin.

Publié  le 01/12/2020

Un jardin coloré pour l’été ? Quelques inspirations pour vous

Enfin l’été est arrivé, profitons du jardin en pleine effervescence. Et si vous lui redonniez du peps, avec des couleurs chatoyantes en repeignant un mur, ou bien du mobilier d’extérieur ? Voici pour vous quelques idées déco qui nous l’espérons vont vous inspirer.
Teinte Paradise Bird, AP157-5, nuancier Création Plus de Mauvilac
Teinte Duxbury Blue, AP129-4, nuancier Création Plus de Mauvilac
Teinte Clipper Blue , AP78-4, nuancier Création Plus de Mauvilac
Teinte Dauphine Red, AP89-4, nuancier Création Plus de Mauvilac
Teinte Gold Shadow, AP103-3, nuancier Création Plus de Mauvilac
Teinte Neon Green, AP166-3, nuancier Création Plus de Mauvilac
Teinte Orange Torch, AP153-6, nuancier Création Plus de Mauvilac
Teinte Founder Blue, AP83-4, nuancier Création Plus de Mauvilac

Publié le 01/12/2020