Comment peindre des volets en bois ?

Isolants et décoratifs, les volets bois embellissent les extérieurs et apportent du cachet aux façades. Côté entretien, il est nécessaire de les repeindre environ tous les 5 ans compte tenu du climat tropical de La Réunion. Si vous cherchez des conseils pour la rénovation des volets en bois, notre article va vous intéresser… Etapes à suivre, matériels nécessaires, peintures à sélectionner … on vous dévoile tout ici !
Les étapes pour la rénovation
1-Dégondez les volets et déposez les battants à l’horizontale sur des tréteaux. Pour des fenêtres situées en hauteur, faites-vous aider et veillez à sécuriser la zone des travaux,
2- Poncez et supprimez les anciennes traces de peinture avec une feuille abrasive de grain 80 puis terminez avec un grain de 120 pour égaliser le support (en cas de décollement, cloquage ou écaillage, il sera nécessaire de décaper chimiquement),
3-Dépoussierez avec un chiffon humide,
4-Réparez les volets en comblant les trous ou fissures avec de la pâte à bois ou un enduit pour le bois,
5-Appliquez une sous-couche (en cas de décapage) et deux couches de peinture de finition pour boiseries extérieures à l’aide d’une brosse plate ou avec un pistolet basse pression. Veillez à respecter le temps de séchage et le nombre de couches recommandé par le fabricant de peinture,
6-Attendre que la peinture soit sèche pour remettre les volets en place.
 
Le matériel nécessaire
Pinceau, rouleau ou pistolet
La brosse ronde ou plate : elle sert à peindre les surfaces irrégulières ou plus grossières qui ne demandent pas de travail de précision,
Le rouleau : utilisez un rouleau de petite dimension pour les finitions et les petites surfaces,
Le pistolet basse pression : il permet d’avoir une finition homogène et d’atteindre les zones difficiles d’accès comme les volets avec Z par exemple,

Papier de verre
Les papiers de verre sont classés en fonction du nombre de grains (de 80 à 240 par cm²). Plus le chiffre de granulation du papier de verre est important, plus celui-ci est fin. Il faut les sélectionner en fonction du type de travaux à effectuer : le dégrossissage (support particulièrement rugueux et abîmé), le décapage (suppression des anciennes traces de colle, de peinture ou de rouille sur un matériau) et la finition (obtention d’une surface complètement dépourvue d’aspérités),
 
Equipements de protection
Lunettes, gants, masque anti-poussière vous permettront d’être protégé des poussières ou vapeurs nocives,
 
Matériel d’élévation
Pour des travaux en hauteur ou de longue durée, privilégiez une plate-forme à marches pour travailler de façon plus confortable et sécurisée,
 
Les peintures à appliquer
La peinture pour un effet coloré et décoratif : elle masque complétement le veinage du bois,
La lasure pour un aspect naturel : semi-transparente, elle laisse apparaitre le veinage du bois.
 
Que vous optiez pour une lasure ou une peinture, choisissez-en une qui laisse respirer le bois grâce à ses propriétés de microporosité avec une formule spéciale pour protéger contre les UV et le développement des champignons.
 
Elément décoratif à part entière, les volets colorés ne passent pas inaperçu. Les couleurs influencent l’aspect général de l’habitation. Pour faire votre choix, optez pour un fabricant de peinture qui propose un service de mise à la teinte. Pour trouver les meilleures associations de couleurs pour les façades et les volets, testez notre simulateur en ligne : https://mauvilac.com/couleurs/vos-projets/facade/.