Nos conseils pour peindre un support en fer

Vous venez d’acheter votre portail en fer forgé.
Celui-ci est encore brut, et vous avez donc décidé de le peindre. Sachez que plusieurs étapes sont nécessaires afin d’obtenir un portail resplendissant.  Pour vous aider, nous vous proposons ci-dessous une méthode simple pour y parvenir avec l’application d’un primaire puis d’une peinture décorative pour le métal. Avant de la découvrir, voici déjà quelques notions à connaître pour peindre sur ce type de support.
 
Notions essentielles à connaître
S’il ne s’agit pas d’un métal ferreuxacier galvanisé ou aluminium– il ne sera pas nécessaire de le protéger contre la rouille, mais un dégraissage suivi de l’application d’un primaire d’accrochage seront indispensables.
Par contre, si vous souhaitez peindre du fer ou de l’acier, sachez qu’il sera primordial d’appliquer un primaire anticorrosion. Cela est à ne surtout pas négliger, car les métaux ferreux finissent par rouiller en présence de l’air et de l’humidité s’ils ne sont pas protégés. Ils doivent donc être impérativement préparé avant de recevoir la peinture décorative de finition souhaitée.
 
Passons maintenant à la pratique !
Vous devez commencer par appliquer la peinture dite « primaire d’impression » anti-corrosion/antirouille.
  • Vérifier que la peinture que vous avez choisie est prête à l’emploi ou si elle doit être diluée avant application, 
  • Bien mélanger le primaire (préconisation : 3 à 5 mn avant emploi),
  • Procéder à l’application du primaire,
  • Laisser sécher le temps nécessaire pour permettre le durcissement en profondeur avant application de la peinture de finition ( 24 heures idéalement).
 
Vous pouvez ensuite passer à la peinture de finition décorative que vous avez choisie au préalable.
C’est une étape importante dont le rendu décoratif final dépendra. Voici ce dont il faut s’assurer : 
  • Vérifier la météo (éviter la pluie, l’ensoleillement trop fort, un taux d’humidité important…)
  • Diluer la peinture si vous comptez peindre avec un pistolet ( de l’ordre de 5 à 10 % en fonction de l’outil utilisé). Cela n’est pas nécessaire dans le cas contraire.
  • Appliquer la peinture de manière homogène sur toute la surface à peindre, en veillant à bien traiter les arêtes. 2 à 3 couches seront nécessaires.
Pour faciliter vos travaux, optez pour une peinture assurant à la fois protection antirouille et la finition décorative. Vous n’aurez qu’un seul produit à appliquer ! 
 
 
Conseil de Pro : Si vous devez  peindre du métal rouillé, nettoyez le avec une brosse métallique puis appliquer un convertisseur de rouille type Killox 
Demander plus d’informations sur les produits antirouilles

Mis à jour le 02/10/2020

7 Bonnes pratiques pour peindre un mur

Faire des travaux de peinture est une bonne idée pour mettre en valeur son intérieur. Avant de vous mettre au travail, prenez quelques minutes pour prendre connaissance de ces 7 bonnes pratiques pour peindre un mur afin d’obtenir un résultat satisfaisant. 
1- Choisissez une sous-couche et une peinture de finition adaptée (support, type de pièce, aspect …etc.),
2- Équipez-vous des bons outils. Découvrez notre article : https://mauvilac.com/actualites/bien-s-equiper-pour-travaux-peinture-quels-materiels-choisir/,
3- Videz la pièce et protégez le sol avec une bâche,
4- Protégez avec du ruban adhésif les encadrements de porte et de fenêtre, les plinthes, les angles et les prises murales,
5- Nettoyez le mur afin d’obtenir un support propre et uniforme :
  • Lavez-le avec un détergent dégraissant pour éliminer toutes les traces et laissez sécher,
  • En cas de peinture écaillée ou de surface abîmée, grattez, poncez, dépoussiérez puis bouchez à l’aide d’un enduit de rebouchage.
6- Dégagez les angles, les encadrements de porte et de fenêtre, les plinthes et les prises murales avec un pinceau pointu ou un pinceau à rechampir,
Étirez bien la peinture pour ne laisser aucune surépaisseur.
7- Peignez les grandes surfaces au rouleau :
Travaillez par zone d’environ un mètre carré.
Chaque zone peinte doit recevoir 2 mouvements croisés afin de permettre à la peinture de bien s’imprégner sans former de trous ni de taches irrégulières.
  • Un passage vertical : appliquez la peinture avec votre rouleau en formant des bandes verticales en aller-retour. N’appuyez pas trop fortement sur le rouleau pour ne pas laisser de traces ni de coulures,
  • Un passage horizontal : lorsque votre rouleau ne dépose plus de peinture à la verticale, effectuez un passage horizontal sans le recharger en peinture. En quadrillant dans ce sens, vous étalez mieux la peinture précédemment appliquée et vous comblez les éventuels manques, puis faites un dernier passage de haut en bas,
  • Passez à la zone suivante en pensant à bien chevaucher votre application sur la bordure de la précédente. Vous éviterez ainsi de voir apparaître des marques de reprise lors du séchage. Continuez ainsi jusqu’à recouvrir la totalité de votre mur.
Cet article peut vous intéresser :
Quel budget prévoir pour les travaux de peinture ? https://mauvilac.com/actualites/budget-travaux-peinture/

Mis à jour le 23/09/2020

Quelle peinture choisir pour la cuisine ?

La cuisine est un véritable lieu de vie, les matériaux qui s’y trouvent doivent être choisis avec soin. Pour la crédence, entre tâches de nourriture et projections diverses, la faïence, l’inox, ou encore le verre sont des valeurs sûres .
La peinture murale, doit quant à elle résister à l’humidité des cuissons et se nettoyer facilement. Voici quelques conseils à suivre pour choisir la bonne peinture pour votre cuisine :
La peinture pour les murs et le plafond
Pour une finition qui dure dans le temps, privilégiez au mur une peinture d’aspect satiné ou velours, lessivable et résistante. Elle donnera en plus de la luminosité à votre pièce.
Pour le plafond, il est recommandé d’appliquer une peinture d’aspect mat.
Découvrez notre sélection de peintures pour pièce humide : https://mauvilac.com/non-classe/peintures-pieces-humides-mauvilac/
La peinture pour les meubles de cuisine
Manipulé quotidiennement, le mobilier de cuisine a besoin lui aussi d’une peinture résistante, qui ne risque pas de se rayer ou de s’écailler au moindre choc. Pour repeindre vos meubles de cuisine, il va falloir : préparer le support en le dégraissant et en le ponçant, appliquer une sous-couche et appliquer enfin une peinture de finition. Les produits à utiliser sont spécifiques aux matières des meubles (meuble en bois, mélaminé, stratifié…). Dirigez-vous vers un professionnel de la peinture pour obtenir des conseils adaptés pour mener à bien votre projet.
 
Une peinture pour limiter les bactéries et les odeurs, oui, vous avez bien lu, cela existe aussi !
Chez MAUVILAC il existe des peintures capables non seulement de décorer, mais aussi de détruire les bactéries ou encore de capter les odeurs. 
Elles sont ainsi particulièrement adaptées pour les cuisines.
Découvrez la peinture Acryl’air de MAUVILAC : https://mauvilac.com/catalogue/peinture-anti-odeurs-anti-bacteries-acrylair/

Mis à jour le 23/09/2020

Bien s’équiper pour les travaux de peinture : quels matériels choisir ?

Connaissez-vous cet adage « on reconnait le bon ouvrier à ses outils » ? Choisir le matériel adapté pour les travaux de peinture est primordial pour obtenir les résultats escomptés. Voici une synthèse pour vous aider à faire les bons choix et ne rien oublier !
Le rouleau
– La taille du rouleau : utilisez un rouleau large pour une surface importante, et un rouleau de petite dimension pour les finitions et les petites surfaces,
– La longueur des fibres (poils) : utilisez un rouleau à poils longs pour une surface rugueuse ou structurée, et un rouleau à poils courts pour les surfaces lisses, 
Il faut également prendre en compte l’aspect de la peinture pour choisir la longueur de fibres :
*Pour une peinture mate : utilisez des fibres de 12 à 14 mm,
*Pour une peinture satinée ou veloutée : utilisez plutôt des fibres de 8 à 10 mm,
* Pour une peinture laquée ou brillante : utilisez des fibres plus courtes de 4 à 6 mm, qui permettent de « tirer » la peinture et appliquer des couches minces
Le pinceau ou la brosse
Le pinceau plat ou le pinceau spalter : il est utilisé notamment pour laquer, lasurer ou vernir,
Le pinceau pointu ou le pinceau à rechampir : très utile pour les travaux de précision dans des zones restreintes, comme les angles, ou des formes complexes.
La brosse ronde : elle sert pour peindre les surfaces irrégulières, ou plus grossières qui ne demandent pas un travail de précision.
La brosse rectangulaire : elle est utilisée pour remplir les joints entre les briques (en général sur des surfaces linéaires telles que les murs en briques),
La brosse coudée ou la brosse « radiateur » : elle a une longue poignée avec un coude en haut qui permet l’accès à des endroits difficiles à atteindre comme un radiateur ou de la tuyauterie,
La peinture d’impression et la peinture de finition
•  La peinture d’impression, la sous-couche ou encore le primaire d’accrochage désignent la couche que l’on dépose en premier sur le support, avant la peinture décorative. Elle a pour fonctions en particulier de :
    *Créer une barrière intermédiaire entre le support ancien et la peinture de finition 
    *Homogénéiser et préparer le support à recevoir la couche de finition, dont elle favorise l’adhérence
•  La peinture de finition s’applique après la sous-couche. Elle cache les dernières imperfections et permet de parvenir au rendu final désiré au niveau de l’aspect, et de la couleur.
Le nettoyage
Les peintures acryliques se nettoient facilement à l’eau, ce qui est très pratique pour l’entretien de son outillage ; tandis que les peintures solvantées se nettoient au white spirit ou au diluant universel,
Les feuilles abrasives ou papiers de verre
Les papiers de verre sont classés en fonction du nombre de grains (de 80 à 240), plus le chiffre de granulation du papier de verre est important, plus celui-ci est fin. Il faut les sélectionner en fonction du type de travaux à effectuer : le dégrossissage (support particulièrement rugueux et abîmé), le décapage (suppression des anciennes traces de colle, de peinture ou de rouille sur un matériau) et la finition (obtention d’une surface complètement dépourvue d’aspérités),
La bâche de protection
Elle est à prévoir selon la dimension de la pièce afin d’assurer la meilleure protection possible de votre sol.
 
Le grattoir et le couteau à peinture 
Ces outils sont nécessaires pour gratter les surfaces, et appliquer de l’enduit (traitement des imperfections, rebouchage des trous, …) avant mise en peinture du support.
Les équipements de protection
Lunettes, gants, masque anti-poussière vous permettront d’éviter un accident ; pensez-y en fonction des travaux que vous effectuez.
Le ruban de masquage
Accessoire incontournable pour protéger les zones que vous ne voulez pas peindre.
Le mélangeur
Pour bien homogénéiser le produit, il est recommandé de mélanger la peinture avant application.
Le seau et l’éponge
Pour lessiver votre mur avant de le repeindre, nettoyer vos outils, … ces accessoires sont toujours utiles à avoir à portée de main. 
La perche télescopique pour le rouleau de peinture
Elle vous permettra de peindre vos plafonds sans avoir recours à un escabeau.
L’escabeau
Pour peindre les plafonds ou les parties supérieures des murs si vous ne disposez pas d’une perche télescopique.

Mis à jour le 23/09/20

Quel budget prévoir pour les travaux de peinture ?

Un projet réussi, c’est souvent un projet bien préparé… il va notamment vous falloir anticiper le budget pour vos travaux afin d’éviter les mauvaises surprises. Attention aux devis trop bas qui impliquent le plus souvent des matériaux de faible qualité. Rappelons ici le proverbe réunionnais « bon marché i cout cher ! ».
1-Calculez la surface à peindre 
A/ Déterminer le périmètre de la pièce
Mesurez la longueur et la largeur des murs
Périmètre de la pièce = (longueur + largeur) x 2
Par exemple : si votre pièce mesure 4 mètres de longueur et 3 mètres de largeur, cela donnera (4 + 3) x 2 = 14 mètres de périmètre
B/ Obtenir en m² la surface à peindre
Mesurez la hauteur de la pièce
Surface en m² de la pièce = périmètre de la pièce x hauteur de la pièce
Par exemple : 14 x 2,20 (hauteur de la pièce) = 30,8 m² de surface à peindre
 
Surface en m² sans les ouvertures (portes et fenêtres) = surface des murs – surface des ouvertures (hauteur x largeur)
Par exemple : si cette même pièce possède une fenêtre de 1,25 mètres de hauteur et 1,20 mètres de largeur, cela donnera : 30,8 – (1,25 x 1,20) = 29,3 m² de surface à peindre
2-Calculez la quantité de peinture nécessaire au projet
A/ Quantité de peinture nécessaire au projet = surface en m² de la pièce / rendement (m²/L) de la peinture (indiqué sur le pot)
 
3- Comparez les distributeurs de peinture

 

Il existe de nombreux distributeurs de peinture à La Réunion. Nous vous conseillons de vous tourner vers des magasins spécialisés. Ils offrent plusieurs avantages :
*Le conseil : vous bénéficiez de conseils d’experts pour votre projet (préparation des supports, choix de l’outillage et de la peinture, application…),
*Le choix : une large gamme de peinture est proposée,
*Des milliers de teintes disponibles :  vous pouvez donner libre cours à toutes vos envies,
*La prise en charge : en cas de problème, la prise en charge est plus simple et rapide. Il n’y a pas d’intermédiaire.
4-Comment choisir le bon distributeur ?
Essayez d’évaluer l’expertise et la notoriété du distributeur pour faire le bon choix : Fabrique-t-il les peintures ou est-il revendeur ? A-t-il une réelle expertise dans les produits qu’il commercialise ? Connait-il le marché local ? Est-ce que les peintures sont conçues pour s’adapter et résister aux conditions climatiques de l’île ? Est-il présent depuis longtemps sur ce marché ? …
5- Demandez des devis 
Rapprochez-vous d’un magasin spécialisé pour définir un budget prévisionnel le plus juste possible. N’oubliez pas de faire inclure le matériel et les outils nécessaires à la réalisation des travaux.

Faire le bon choix parmi de nombreuses marques de peinture !

Depuis quelques semaines vous songez à réaliser des travaux de peinture … Vous savez maintenant quelle couleur vous allez appliquer après avoir consulté de nombreux sites de décoration … Peut-être qu’il ne vous reste plus qu’à vous rendre en magasin pour faire vos achats ? Découvrez dans cet article, quelques conseils pour choisir une peinture de qualité et ne pas le regretter ensuite !
Privilégiez les peintures certifiées

 

La Marque NF Environnement
La marque NF Environnement offre une double garantie : la qualité d’usage et la qualité écologique. Elle assure la prise en compte des impacts environnementaux sur tout le cycle de vie du produit. En choisissant un produit certifié NF, vous avez l’assurance d’utiliser des produits conformes aux normes de qualité. Sachez que MAUVILAC propose depuis de nombreuses années une large gamme de peintures certifiées NF Environnement.
L’Écolabel Européen
L’Écolabel Européen vise à promouvoir « la conception, la production, la commercialisation et l’utilisation de produits ayant une incidence moindre sur l’environnement pendant tout leur cycle de vie ». Cette certification n’est pas obligatoire pour la commercialisation de produits ou de services. MAUVILAC a fait le choix de vous proposer des peintures certifiées Écolabel Européen, cela se traduit pour vous par des peintures contenant un très faible taux de COV.
La classification A+
Il existe un étiquetage des produits destinés à la construction. Ce barème de notation à quatre échelon (A+, A, B et C) renseigne le consommateur sur la quantité d’agents toxiques volatils émis par le produit. Un A+ indique que les émissions sont faibles voire quasi nulles, ce qui est  à privilégier pour la santé.
Analysez les caractéristiques techniques de la peinture

Les caractéristiques techniques informent sur la qualité de la peinture. Ces informations sont indiquées sur la fiche technique de la peinture. Ces fiches techniques sont généralement disponibles en téléchargement sur le site internet des fabricants et/ou des distributeurs de peintures.
Le rendement au m²
Il permet de connaitre le nombre de m² de surface que l’on peut peindre. Plus une peinture est de qualité, meilleur est son rendement. Le rendement indiqué sur la fiche technique résulte de test réalisé en laboratoire sur des supports lisses.
Attention : vous n’obtiendrez pas le même rendement que celui indiqué dans la fiche technique si votre support n’est pas parfaitement lisse.
La résistance à l’abrasion humide (lessivabilité)
La résistance à l’abrasion humide évalue la résistance de la peinture à des lavages répétés.
La destination 
Elle indique-le(s) support(s) sur le(s)quel(s) la peinture peut être appliquée. Il existe aussi des peintures multi-supports.

Comment préparer un support en bois avant de le peindre ?

Vous souhaitez redonner une seconde vie à un ancien meuble en bois ou lui donner un autre style alors suivez nos conseils.

1- Commencez par déterminer le type de bois que vous allez repeindre. S’agit-il d’un :
– Bois brut,
– Bois peint ou vernis.

2- Préparez le meuble à recevoir la peinture une fois le type de bois déterminé
– Pour le bois brut : réalisez un léger ponçage avec du papier de verre (granulation du papier de verre 80 à 120) suivi d’un dépoussiérage avec un chiffon humide,

– Pour le bois peint ou vernis :  réalisez un ponçage grossier avec un papier abrasif possédant un grain de 120 pour éliminer l’ancien revêtement puis terminer avec un grain fin de 240. Il est préférable d’utiliser une ponceuse orbitale pour avoir un ponçage homogène.

3- Appliquez une sous-couche 
Choisissez une sous-couche spéciale support bois. Certains bois sont anti-siccatifs (ces bois contiennent des substances qui empêchent les peintures et lasures glycérophtaliques de sécher), il est donc préférable de choisir une sous-couche acrylique à l’eau.

4- Appliquez une peinture adaptée 
Votre meuble en bois est enfin prêt à être peint. Il ne vous reste plus qu’à sélectionner la peinture de votre choix adaptée au support bois 


Peintures pour protéger et décorer le bois : découvrir

*A savoir : les papiers de verre sont classés en fonction du nombre de grains (de 80 à 240), plus le chiffre de granulation du papier de verre est important, plus celui-ci est fin.

*Conseil : évitez le décapage thermique qui risque d’abîmer le bois en le brûlant.
Toutefois, si vous décidez de réaliser ce type de décapage, sachez qu’il est peu écologique et qu’il nécessite de prendre de nombreuses précautions.

Vous cherchez une peinture originale pour votre meuble ? Connaissez-vous la peinture à effet pailleté ?

Demander plus d’informations sur la peinture pailletée



Cliquez ici pour tester notre simulateur de couleurs

Mis à jour le 07/12/2019

Réaliser soi-même un ravalement de façade !

La façade de votre maison a vieilli ou a perdu de son éclat, et vous souhaitez la rénover ?  Si vous être dans cette situation, cet article va vous intéresser ! Découvrez des conseils sur les peintures les plus adaptées à la protection et la décoration des façades ainsi que les étapes pour bien la préparer avant la mise en peinture.
Choisir une peinture pour la façade
Vous avez le choix entre deux types de peinture selon l’état de la façade :
  • La façade est exempte de microfissures : choisissez une peinture pour façade film mince de classe D2
  • La façade contient des microfissures : choisissez une peinture pour façade semi-épaisse de classe D3, qui permet de repeindre la façade sans forcément traiter les microfissures.
Les étapes pour bien préparer la façade avant les travaux de peinture :
  • Réalisez un traitement anti-cryptogamique (fongicide) si nécessaire,
  • Rincez et brossez la façade en cas de présence de traces noires ou rouges ,
  • Réparez les petites fissures en les ouvrant puis en les rebouchant à l’aide d’un enduit pour l’extérieur, 
  • Appliquez deux couches de peinture en respectant le temps de séchage.
Conseils :
Pour les fissures supérieures à 0. 2 millimètres, rapprochez-vous d’un professionnel pour les réparations car elles peuvent être source d’infiltration,
 
Si votre habitation est située en dessous de 400 mètres d’altitude, il est conseillé de choisir une teinte claire pour éviter l’échauffement des façades, et la dégradation de la teinte dans le temps,
 
Privilégiez les couleurs à base de pigments minéraux qui résistent mieux aux UV,
 
Vous hésitez sur le choix des couleurs pour la rénovation de votre façade, testez notre simulateur pour faire le meilleur choix !

Travaux de peinture : comment bien choisir son rouleau ?

Vous prévoyez de réaliser des travaux de peinture et vous hésitez peut-être sur le choix du rouleau. Découvrez dans cet article quelques conseils pour bien choisir votre rouleau en fonction de la surface à peindre !

– La taille du rouleau : utilisez un rouleau large pour une surface importante et un rouleau de petite dimension pour les finitions.

– La longueur des fibres (poils): utilisez un rouleau à poils longs pour une surface rugueuse ou structurée et un rouleau à poils courts pour les surfaces lisses.
Il faut également prendre en compte la finition de la peinture pour choisir les longueurs des fibres :
* Pour une peinture mate : utilisez des fibres de 12 à 14 mm
* Pour une peinture satinée ou velours : 
utilisez des fibres de 8 à 10 mm
* Pour une peinture laquée ou brillante : 
utilisez des fibres de 4 à 6 mm

Quels revêtements choisir pour son intérieur à La Réunion?

Les revêtements des murs et des sols apportent une ambiance, un style, un cachet, une identité à une maison.


Pour vous aiguiller dans votre choix, nous avons recensé les principaux revêtements pour les murs et sols avec leurs avantages et leurs inconvénients.


Vous trouverez également des idées de décoration.

A - Les principaux revêtements pour les murs

1 – La peinture  
Un simple coup de peinture peut changer radicalement une pièce. La peinture peut s’appliquer sur tous supports ( plafonds, murs, sols, meubles …) , dès lors que ceux-ci ont subi la bonne préparation.

*Avantages
Applicable dans toutes les pièces à condition de choisir la bonne peinture selon le type de pièce (pièce sèche ou humide), 
Modifie le volume d’une pièce : La peinture permet de créer des effets qui restructurent l’espace grâce à des astuces qui jouent sur la perception visuelle,
Abordable en termes de budget : la peinture est l’un des revêtements les plus accessibles en termes de prix. Elle est facilement modifiable selon les envies de changement,
Personnalisable : les magasins spécialisés en peinture proposent des milliers de teintes.

Peintures murales : des idées de décoration pour votre maison à la Réunion ! 
2- Le carrelage mural
Il est souvent réservé aux pièces d’eau (cuisine & salle de bain).

*Avantages
Durable : le carrelage mural est relativement résistant aux marques, rayures et autres chocs légers. Il ne change pas dans le temps et garde son éclat,
Facile à entretenir : il se lave et se sèche rapidement.                                               

*Inconvénient 
Difficile à modifier : c’est un revêtement difficile à modifier une fois installé. Faites le bon choix car vous allez le voir durant de nombreuses années. Attention également à la casse car vous risquez de ne plus trouver le même style de carrelage.

                                                                                                                                                                  

Carrelage mural : des idées de décoration pour votre maison à la Réunion ! 
3 – Le lambris

Le lambris revient en force comme revêtement design ces dernières années.

*Avantages 
Cache les surfaces abîmées : il permet de dissimuler rapidement et sans gros travaux des surfaces abîmées, qu’il s’agisse de murs ou du plafond,
Protège du bruit : installé comme un double paroi, il est isophonique.
*Inconvénient
Peu pratique : il est compliqué à poser mais aussi à enlever.
                                                                    

Lambris : des idées de décoration pour votre maison à la Réunion ! 
4 – Les plaquettes de parement

La plaquette de parement est un revêtement mural présenté sous forme de petites plaques de 2 à 3 cm d’épaisseur. En matériau naturel comme lambris revient en force comme revêtement design ces dernières années.

*Avantages
Pose facile: les plaquettes de parement sont généralement dotées d’adhésifs pour une pose facilitée.                                         

*Inconvénient
Revêtement onéreux : il est l’un des revêtements les plus chers.
                                                               

Plaquette de parement : des idées de décoration pour votre maison à la Réunion !  
5 – Le papier peint

Comme le lambris, le papier peint permet de dissimuler des surfaces abîmées. Il permet de ne pas passer par la longue et difficile étape du ponçage et du rebouchage.

*Avantages
Masque les fissures et imperfections,
Se décline dans une multitude de styles : les fabricants de papiers peints proposent une grande variété de thèmes, motifs et textures.                                    

*Inconvénient
Ne s’adapte pas à toutes les pièces :  il peut vite être endommagé dans une pièce humide telle que la salle de bains.
                                                               

B - Les principaux revêtements pour le sol

1 – Le carrelage

Il se pose dans toutes les pièces.

*Avantages
Existe dans de nombreux formats et coloris ,
Abordable en termes de prix,                                              

*Inconvénient
Donne une sensation de froid.
Difficilement modifiable.
                                                                  

2 – Le parquet traditionnel (parquet massif)

Il est composé à 100% de bois. Contrairement au parquet stratifié ou au parquet contrecollé, il n’est le fruit d’aucun mélange de bois. Il est taillé dans une seule et même pièce d’arbre.

*Avantages
Stocke la chaleur :
le parquet massif possède des propriétés thermiques intéressantes,
Résiste au temps : c’est un revêtement durable,                                              

*Inconvénient                                                                                                                                                                                                                             – L’entretien : il doit se faire tous les deux ans pour que le parquet garde son éclat.                                                                                

3 – Le sol PVC

Les sols PVC reproduisent à la perfection l’aspect et les effets des matières du bois, du carrelage, de la pierre ou du métal.

*Avantages
Facilité d’entretien : de l’eau et du savon suffisent à le nettoyer,

Bon isolant phonique et thermique : il laisse peu de bruit passer et conserve la chaleur diffusée par le système de chauffage,
Rapide à poser : le temps de pose est minime comparé à la pose de sols plus traditionnels ( carrelage , parquet , etc.),
Peu onéreux : il fait partie des revêtements de sol les moins chers.                                      

*Inconvénient
Moins durable que les autres revêtements.
                                                                      

Comme de nombreuses personnes votre attention se porte principalement sur l’esthétisme du revêtement. Néanmoins, nous vous conseillons de prendre en compte les critères suivants pour faire le meilleur choix :

– L’impact sur la santé : les finitions sont en contact direct avec l’air respiré. Elles constituent une source potentielle de pollutions intérieures,
– Le confort et le bien-être

– La facilité de pose et d’entretien,
– Le rapport qualité/prix
– L’adaptabilité / la durabilité par rapport aux conditions climatiques. 

                                   

                          Mis à jour le 13/02/2020                                        

Décoration maison – idée décoration cuisine – idée décoration salon – décoration moderne – décoration originale – aménagement intérieur